Fiche Actualité

Glory France 2015 : les premiers combats signés

Date : 06/05/2015
Posté par : Carl E

thumb_12488_fighter_main_pic_defaultCrédit photo Verhoeven : Glory Alors que circulent des noms ici et là, les organisateurs du Glory prennent leur temps pour dévoiler peu à peu cette fightcard que tout le monde attend. Mais en même temps, c'est un signe de sagesse et de maturité malgré le jeune âge de ce circuit. Il ne faut rien précipiter mais proposer du concret et les matchs les plus attractifs possibles. La carte sera eclectique et si de nouveaux talents apparaissent, la simple évocation d'un nom déclenche parfois un enthousiasme sans limite. Avec le roi des lourds de la planète au programme, finalement le ton est donné ; si Rico Verhoeven ne connaît pas encore  le nom de son challenger, car pour le hollandais, ce sera bien une défense de titre, sa présence est actée et c'est tant mieux ! Il est l'homme fort de la division reine et c'est quelque chose que l'on sait apprécier en France où cette catégorie est particulièrement appréciée. Rico suit le chemin ouvert par ses pairs que sont Peter Aerts et autre Ernesto Hoost venus livrer bataille jadis dans notre beau pays de France. Au Glory, il reste sur deux victoires face à Errol Zimmerman, deux contre Daniel Ghita, une face à Gokan Saki et une autre face à Peter Aerts pour ce qui fût, une vrai passation de pouvoir. Zack Mwekassa a lui aussi tous les atouts pour se mettre dans la poche, le public français ; en signant 90% de ses victoires avant la limite, le congolais affiche sans l'ombre d'un doute, le profile d'un homme qui est prêt à tout renverser sur le ring. Alors qu'il n'est pas encore fixé sur son opposant du jour, Zack est une véritable attraction, un concentré de sensations fortes ! Et puis une soirée sans tournoi n'aurait pas la même saveur surtout lorsque l'on regarde le quatuor retenu : Sitichai Sitsongpeenong, David Kiria (classé 2), Josh Jauncey (classé 8), Niclas Larsen (classé 10) sont les hommes qui vont s'affronter pour pouvoir défier le champion en titre Robin Van Roosmalen. Qui dit mieux ? glory1C'est dans les superfights que les français entrent en jeu : Karim Ghajji, chef de file, va croiser le fer avec Yoann Kongolo qui attendait cette opportunité. Karim est sur une dynamique exceptionnelle et avait prouvé en décembre que le haut du ranking Glory était à sa portée. Et finalement, le nom de Djimé Coulibaly apparaît logiquement au programme. Opposé au redoutable arménien Marat Grigorian, le français et son redoutable coup d'oeil va enflammer le stade Pierre Mauroy car comme on dit à Marseille, "il les envoie". Thomas Adamandopoulos va lui aussi découvrir le Glory après la Nuit Des Champions, le Krush, et le K-1 face à l'américain Shane Oblonsky, classé 5 chez les -65kg, une catégorie que le marseillais va découvrir là aussi. GLORY2Carte officielle (d'autres combats sont en cours de négociation) Main event . +95kg Rico Verhoeven (Champion . Hollande) vs tba (Challenger) Co headline event . -95kg Zack Mwekassa (Congo) vs tba Tournmanent . -70kg . demi finale Sitichai Sitsongpeenong (Thaïlande) vs David Kiria (Géorgie) Tournmanent . -70kg . demi finale Josh Jauncey (Canada) vs Niclas Larsen (Danmark) Superfight . -77kg Karim Ghajji (France) vs Yoann Kongolo (Suisse) Superfight . -65kg Thomas Adamandopoulos (France) vs Shane Oblonsky (USA) Superfight . -70kg Marat Grigorian (Arménie) vs Djimé Coulibaly (France)


Partager cette page :

Envie d'essayer ?

Vous voulez découvrir à quoi ressemble un cours, à quoi ressemble la pédagogie de nos enseignants ? Aucun problème ! Nous sommes présents tout au long de l'année pour vous accueillir, vous guider et vous faire découvrir gratuitement toutes nos activités !

Venir faire un cours gratuitement