Fiche Actualité

Merci Monsieur Jean! Par Jérôme Loisel article du site LIDF

Date : 29/09/2012
Posté par : Carl E

La boxe pieds-poings est parfois bien ingrate envers ses défenseurs ! Il y a quelques semaines, le magazine PUNCHMAG s’est arrêté et c’est sans aucun doute un monument de la boxe et du pieds-poings qui s’en est allé. La faute sans aucun doute à un changement de ligne éditoriale qui ne correspondait avec les aspirations des lecteurs du magazine. Ce journal a pourtant longtemps été très attendu dans les kiosques, par les boxeurs, les entraîneurs et les passionnés qui voulaient avoir un résumé de leur évènement ou leur combat. Figure emblématique de feu UPPERCUT avec le regretté Philippe GONZALEZ, Jean CALAMEL (à gauche sur la photo face au légendaire Remco PARDOEL) en a « sorti » des champions, donnant sa chance à tous et je suis bien placé pour en parler. Malgré nos coups de gueule, nos discussions passionnées, monsieur Jean m’a mis le pied à l’étrier et c’est comme ça que l’aventure à commencer pour moi dans la rubrique pieds-poings, partie intégrante de la référence du noble art NETBOXE.COM. CALAMEL a toujours aimé la boxe et les boxeurs venus des 4 coins de FRANCE mais apparemment cela n’a pas suffit ! Au-delà du coup de gueule, de la consternation, il est triste que beaucoup lui ait tourné le dos en oubliant les reportages animés par un enthousiasme sans faille du combat. Véritable encyclopédie du noble art, Jean a toujours donné, beaucoup donné pour la reconnaissance des disciplines qui nous sont chères et il ne faut pas omettre cela de nos mémoires. Même si les journaux ont la vie dure avec le net, il ne dout pas être perdu de vue que ces sports ont émergés à travers les récits de PUNCHMAG ou de KARATE BUSHIDO. L’ingratitude ne doit pas être de mise là où elle doit laisser place aux remerciements. N’hésitez pas pour cela à lui envoyer un petit message à l’adresse suivante : jcinterpress@wanadoo.fr . Joint au téléphone, Jean CALAMEL, qui est devenu un ami au fil des années, se dit blessé et regrette vraiment la fin du journal auquel il a tant donné. Il aspire à seulement un peu de reconnaissance pour les heures de travail fournies, pour les milliers de kilomètres parcourus. Formidable photographe, journaliste à la plume acérée, il a indéniablement marqué l’histoire du pieds-poings français et rien que pour cela, une phrase s’impose : Merci pour tout monsieur Jean !

20120929-144403.jpg


Partager cette page :

Envie d'essayer ?

Vous voulez découvrir à quoi ressemble un cours, à quoi ressemble la pédagogie de nos enseignants ? Aucun problème ! Nous sommes présents tout au long de l'année pour vous accueillir, vous guider et vous faire découvrir gratuitement toutes nos activités !

Venir faire un cours gratuitement